On connait tous ces calendriers que nos amis pompiers proposent à la vente à grand renfort de porte à porte. Traditionnellement, chaque mois venait avec son cliché kitch à souhait, mettant en scène chiots et chatons, tous plus mignons les uns que les autres. Sont ensuite venus les photographies du pompier en action, sur fond de fournaise, qui mettaient en lumière le risque de la profession. 2016, cependant, reste loin des boules de fourrure et autre feux ardents, pour proposer une sélection qui ne manque pas de nous séduire : un calendrier sexy, rien de moins !

Le calendrier sexy, une valeur sûre

Si l’équipe nationale de rugby de l’Hexagone s’illustre depuis une quinzaine d’année par des clichés osés, ce n’est pas sans séduire ceux et celles qui apprécient les belles images. Véritables apollons des stades, ils ont inspiré plus d’un, qui se sont lancés dans ce genre de calendriers. Vétérinaires londoniennes, étudiants australiens, ou encore agricultrices suisses, les calendriers sexy ont aujourd’hui un grand nombre d’adeptes.

On retrouve ainsi les soldats du feu de France, qui s’exposent et prennent la pose pour le plaisir de tous, et toutes ! Une année qui donne chaud, de janvier à décembre…

Un calendrier qui annonce une année torride

Corps parfaitement sculptés, huilés ou recouverts de cambouis, les modèles choisis ne manquent pas de charme. En pleine séance de sport, au cours d’une montée à la corde, en plein exercice de force, ou dans les vestiaires, les propositions semblent tout droit sorties d’un catalogue de mode, véritables perfections physiques en chair et en muscles !

Les amateurs et amatrices de corps huilés pourront ainsi profiter de ce calendrier pour apprécier les spécialistes du secours français. Et quand bien même vous ne seriez pas du genre à lorgner sur les biceps et pectoraux dignes de statues grecques, pensez à votre entourage, qui appréciera le cadeau sans sourciller. Après tout, c’est pour la bonne cause !

Le calendrier est réalisé par les Pompiers sans Frontières, en partenariat avec Flammarion, et est rendu possible par le travail du photographe Fred Goudon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>